Archive pour août, 2007

votre frère supérieur nommé Primat de France

 

primat.gif

Encore une fois, c’est tout à l’honneur de ceux qui font cette abbaye. C’est à dire vous, membre de sa communauté.

Les évêques de France ont voté afin que Frère Savoie dirige l’assemblée épiscopale française, faisant de lui le plus haut prélat de l’église en France.

Voici son discours inaugural:

medievalscroll.gif

Chers amis fidèles, chers clercs, chers prêtres et prélats de cette grande et belle église.

À l’occasion de ma récente élection au titre de Prélat de France, je désire m’adresser à vous.

Il m’incombe évidemment d’abord de remercier mes pairs pour m’avoir prêté leur confiance tel qu’ils l’ont fait, et m’avoir ainsi élevé au rang de premier évêque de France. Je dirai d’emblée que cela n’est que de titre et de fonction. Car pour le reste, je demeure, comme toujours, le simple fidèle de notre église que j’ai toujours été.

Dans un deuxième temps, je souhaite offrir aux négociations de paix qui font actuellement face à ce qui pourrait être le dernier cycle de discussion toutes mes prières et toutes les chances de réussite. Il importe que celle-ci aboutissent correctement et bellement. Nous y sommes presque, faisons tout en notre pouvoir pour que la paix durable, bonne et respectueuse de tous et chacun voit finalement le jour de manière concrète, et correcte, dès demain, si possible.

Ensuite, mes souhaits vont à vous tous, fidèles et clercs de l’église de France. C’est avec vous et grâce à vous que je pourrai remplir mon mandat avec succès. Vous devez m’indiquez ce que vous trouver qui ne fonctionne pas dans notre église. Faites part à vos supérieurs de vos troubles, questionnements, et interrogations. Mais surtout, travaillons de concert pour s’assurer que notre église soit à l’image du Très Haut. « La beauté résulte dans la copie des Idées », nous enseigne Aristote. Ainsi, faisons notre église à l’image du Très Haut.

D’ici quelques heures, je m’adresserai à mes évêques, afin d’établir avec eux un plan ambitieux pour la suite des choses, dans notre primatie française. Vos prêtres auront besoin de votre concours. Soyez présents plus que jamais, amis fidèles, dans vos églises, dans vos paroisses, dans vos diocèses. Notre foi a besoin de la présence de tous et chacuns, mais surtout, de la vôtre.

Je vous salut, et prie pour qu’Aristote soit avec vous.

A bientôt, mes amis.

Continuons ensemble ce bon travail…

Alex Blog | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres